Comment tirer le meilleur apport nutritionnel de ce que vous mangez ?

La nutrition n’est pas simple en soi et bien que manger des repas sains puisse être notre objectif à tous, nous n’y arrivons pas toujours. Toutes les calories ne sont pas égales et les graisses peuvent être nocives ou bénéfiques. Nous avons besoin de sodium pour vivre, mais trop de sel pourrait nous tuer. En effet, vous pouvez souffrir de malnutrition parce que vous mangez trop de mauvais aliments et que vous ne mangez pas assez de bonnes choses. Alors, comment tirer le meilleur de ce que vous mangez sur le plan nutritionnel ?

Des collations et des repas sains

Une bonne planification nous aide à éviter les mauvaises performances dans de nombreux domaines de la vie, et ce n’est pas différent pour notre alimentation. Si vous n’avez pas pensé à ce que vous allez manger au cours des prochains jours ou des prochaines semaines, il est peu probable que vous aurez les ingrédients dont vous avez besoin pour préparer un repas sain. De plus, en milieu d’après-midi, si vous n’avez pas une collation santé à portée de main, vous allez préférer de prendre le biscuit le plus proche plutôt qu’une salade saine.

En vous rendant au travail ou en prenant l’autobus ou le train le matin, passez 5 minutes à réfléchir à la provenance de vos 5 portions de fruits et légumes du jour. Si vous en avez pris au petit-déjeuner, pourriez-vous opter pour la livraison de sandwich 95 au déjeuner pour vous aider à rattraper ce manque, et qu’y a-t-il au menu pour le dîner qui vous aidera à terminer la journée sur la bonne voie ?

Acheter mieux vos aliments

Le gros sac de salade, le poulet maigre ou le gros sac de haricots pour une soupe saine peuvent sembler être une bonne idée lorsque vous faites le tour du supermarché, mais s’ils finissent à la poubelle parce que vous n’avez jamais eu le temps de les préparer, c’est une perte d’argent. Achetez mieux en achetant de plus petites portions ou en faisant vos cours plus souvent si vous n’êtes jamais certain de ce que vous aurez envie de manger au jour le jour.

Si vous avez fait une grande marmite de soupe ou si vous n’aviez pas aussi faim que vous le pensiez, vos restes n’ont pas besoin d’être gaspillés. Partagez-les avec un voisin, emmenez-les au bureau pour le déjeuner demain ou mettez-les au congélateur pour savoir que vous avez quelque chose de sain à manger, même si vous devez travailler tard.

Il faut savoir que plus les produits frais restent longtemps, plus il est probable que les vitamines et les minéraux seront détruits et la valeur nutritionnelle altérée. La carotte difforme cultivée à 8 km de là, vendue quelques jours après sa récolte, aura probablement plus de valeur nutritive que la carotte parfaite qui a traversé toute l’Europe pour arriver dans votre plat.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *