Quelles associations choisir pour s’engager dans l’humanitaire ?

Fournir une aide humanitaire, c’est quoi ? C’est une façon d’aider avec solidarité, en donnant de son temps, ou bien avec charité, en donnant de son argent, en faveur des pays défavorisés du monde. Les pays ayant besoin d’une aide humanitaire sont soit des pays en guerre, soit des pays venant de subir une catastrophe, soit des pays sous-développés. Répondre aux besoins de ces populations est l’objectif principal de la cause humanitaire.

La liste des causes humanitaires est longue. Lutte contre la faim, développement communautaire, protection de l’environnement, droits de l’homme, etc. Chaque année, des milliers de bénévoles partent dans l’aventure de l’humanitaire. Mais voilà, des tas d’associations sont présentes aujourd’hui, alors laquelle choisir ?

Quelles sont les associations humanitaires ? Et que font-elles exactement ?

Voici les associations humanitaires présentes en France, parmi les plus connues.

Une grande partie des ONG regroupe les associations les plus connues et est présente à l’international.

Les ONG comprennent :

  • La Croix Rouge qui tend à faire respecter le droit humain à l’international
  • L’UNICEF qui lutte pour la santé partout dans le monde, l’éducation et la protection des enfants
  • Amnesty International qui lutte pour les droits de l’homme, etc.

Des associations telles que « Asso Kamba » mettent en place des programmes humanitaires sur plusieurs continents touchés par la pauvreté.

En revanche, bien que la plupart des associations restent généralistes, certaines demandent des compétences bien spécifiques. C’est le cas de Médecins sans frontières ou Médecins du Monde qui interviennent principalement après des catastrophes naturelles et humanitaires. Ces associations humanitaires sont composées uniquement d’infirmiers et de médecins, et ne forment pas aux compétences requises. C’est pour cela que la sélection est très orientée. Les chances d’intégrer une telle organisation demandent une réelle expérience dans le domaine de compétence.

Ce qu’il faut savoir, c’est que certaines missions humanitaires sont payantes, d’autres non. C’est dans les régions les moins développées que les missions restent gratuites, car ces pays ont des besoins en continu et nécessitent de l’aide de la part de bénévoles sans interruption. Les continent concernés sont l’Asie, l’Amérique du Sud et l’Afrique principalement, qui font face à de nombreuses difficultés autant sur le plan sanitaire que sur le plan éducatif et constructif.

Quelles connaissances pour s’engager en mission humanitaire ?

Pour entreprendre un voyage humanitaire, il n’y a pas de conditions spécifiques requises, seulement du volontariat et une grande motivation à vouloir aider les populations dans le besoin. Bien préparer son voyage, c’est ne négliger aucun aspect. Certaines associations proposent des voyages indépendants, d’autres organisés. Il faut bien prendre en considération ce pour quoi on souhaite s’engager, choisir le pays, puis s’orienter vers une association qui correspond à nos désirs et le public avec lequel on souhaite travailler.

La recherche en ligne peut se faire nébuleuse, car il existe aujourd’hui des tonnes de liens vers des sites d’associations qui n’existent plus, qui n’ont jamais existé, ou même des associations qui font mal leur travail. Car oui, elles existent.

À défaut de faire face à ce problème, renseignez-vous ou envoyez un mail auprès de l’organisme choisi avec toutes vos questions détaillées.