Quel chauffage électrique choisir ?

La saison hivernale approche et vous désirez multiplier le nombre de chauffages dans votre maison, mais vous ne savez pas quel modèle choisir ? Découvrez ici les types de chauffages électriques parmi lesquels vous pouvez opter en fonction de vos exigences et de votre logement.

Le convecteur

C’est le plus vieux et le plus classique des types de chauffages électriques encore accessibles sur le marché. Le convecteur est aussi dénommé le panneau rayonnant. La technologie du convecteur repose sur le système de convection naturelle, c’est-à-dire que la chaleur est obtenue par la convection thermique. Pour être plus clair, l’air froid dans la pièce qui est plus lourd passe automatiquement par la grille de l’appareil. Puis, il est réchauffé par la résistance avant de ressortir par une autre grille et faire monter la température dans la pièce. Avec certains convecteurs, la circulation de l’air se fait plus vite grâce à un ventilateur intégré au chauffage. Ainsi, l’appareil réchauffe rapidement l’air dans la pièce. De plus, c’est le chauffage le moins cher du marché et il est peu encombrant. Le désavantage du convecteur est que l’appareil a tendance à manipuler les poussières, ce qui n’est pas adapté aux personnes allergiques. Ce type de chauffage offre aussi peu de confort thermique, or il est très énergivore.

Le panneau rayonnant

Souvent baptisé radiateur électrique, le panneau rayonnant est un modèle de chauffage qui ne possède pas de corps chauffant et qui n’emmagasine pas la chaleur. Il répand des rayons infrarouges chauffants semblables aux rayons solaires. Donc, plus vous vous trouvez près de ces rayons, plus vous aurez chaud. Ces rayons sont fournis par une résistance électrique et ils sont facilement diffusés grâce à une grille perforée installée en façade du panneau. L’avantage avec le panneau rayonnant est qu’il permet de délivrer rapidement la chaleur et donc de faire monter très vite la température dans une pièce. Son inconvénient est que cette chaleur peut s’avérer désagréable, surtout si les rayons affectent directement les personnes. Or, une fois éteint, le panneau n’émet plus de chaleur.

Le chauffage à inertie

Le chauffage à inertie est un autre modèle de chauffage électrique qui stocke de la chaleur et qui la diffuse lentement dans la pièce même en étant éteint. Il faut savoir que plus l’étendue de la façade du chauffage est grande, plus son inertie est importante et donc la quantité de chaleur diffusée est élevée. Il existe deux modèles de chauffages à inertie, dont le chauffage à énergie sèche et le chauffage à énergie fluide. Le modèle à inertie sèche répand de la chaleur régulièrement et longtemps. Le modèle à inertie fluide offre plus de confort. A noter que le chauffage à inertie est le système le plus économique du marché, car il est muni de plusieurs fonctionnalités comme la détection d’ouverture ouverte, la régulation électronique, la détection de présence, la connectivité, le pilotage intelligent, etc. Il nécessite aussi peu d’entretien et procure un excellent confort thermique. Toutefois, le chauffage à inertie est lourd et monte lentement en température. Vous pouvez visiter le site immobilier-ile-de-france.frafin de vous aider à retrouver le bon équipement de chauffage dont vous avez besoin.